11 novembre 2016

Le présent

Tu me donnes en présent, aujourd’hui, un agenda, petit carnet vierge encore qui contient, entre ses deux pages de couverture, toute une année de ma vie au futur. Mon avenir est là, dans ces pages qui sentent si bon la colle de la rentrée des classes, à l’école d’autrefois, où le nom des jours s’inscrit en lettres d’or, où des divinités tutélaires veillent sur les mois à venir. Bientôt, je commencerai à écrire la liste des choses à faire, des agenda, puisque tel en sont et le sens et le but. Des choses à faire dans le futur. Et,... [Lire la suite]
Posté par marie-anne8 à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2016

Moebius

La vie est une bande de papier, longue et plate, lisse et droite. Trois dimensions, longueur, largeur et épaisseur, quatre angles que nous nommerons A, B, C et D et six surfaces, haut, bas, AB, BC, CD, DA, six surfaces de contact avec l’adversité du monde extérieur. Les pensées naissent, se développent un peu, se heurtent aux bords de la feuille, reviennent vers le centre, repartent et trouvent partout une limite. Tu vis dans la peur du ciseau qui, te coupant par le milieu, te séparera en deux parties et tranchera définitivement... [Lire la suite]
Posté par marie-anne8 à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 novembre 2016

Minas Tirith

Tu es un elfe bleu. Tu arrives dans un endroit vide : un hôtel de ville, une cabane et deux bâtisseurs, c'est tout ton monde. Alors, tu bâtis, tu organises, tu fais du commerce, tu aides tes voisins. Ta ville s'agrandit, s'étoffe, tu rejoins un groupe. Tu évolues, deviens quelqu'un d'important, changes de groupe et commences à discuter avec d'autres avatars: « Bonjour, tu vas bien ? - Oui, et toi ? Ca avance ? » Une blague, un mot gentil, et deux elfes se sourient. Tu devines l'humain derrière le... [Lire la suite]
Posté par marie-anne8 à 07:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2016

Cœur à cœur

Le cœur me manque quand je pense à toi,Joli cœur, cœur de pierre, cœur d’artichaut.J'ai le cœur gros quand tu arrives la bouche en cœur,Le cœur battant d'un autre amour.Ton repentir me va droit au cœur.Pourtant, bourreau des cœurs,Je les connais par cœur tes raisons.Je t'ai donné mon cœur,Tu l'as brisé, crevé, éparpillé, piétiné.Mais je fais contre mauvaise fortune bon cœur.J'ai un cœur gros comme ça et le cœur sur la main.Je t'écoute vider ton cœurEt de grand cœur je te pardonne.Épanche ton cœur, mon âme,Va au cœur du... [Lire la suite]
Posté par marie-anne8 à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 novembre 2016

Eté

Deux amoureux sous un figuierLe fleuve est vert et l'air léger Une figue pleure ses larmes de lait Deux amoureux sous un figuier Dame de coupe et roi d'épée L'amour joue nos cœurs à l'écarté Septembre 2015
Posté par marie-anne8 à 13:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2016

Toi

Je dormais tu m'as éveilléeJ'ai vu tes yeux à mon réveilJ'ai vu le monde dans tes yeuxEt tes yeux colorent le monde Avril 2015
Posté par marie-anne8 à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 novembre 2016

Chanson de laine

La laine sous les doigts s'étireTourne tourne le rouetLe fil peu à peu s'enrouleLa bobine se remplit  Le temps sous le front s'étireTourne tourne la penduleLa vie peu à peu s'enrouleEt le cœur se remplit Je suis là, filant ma vieDe chaque jour tirant le filQui me mène, parque sereineDe ce que j'étais à ce que je suis 13/07/2016
Posté par marie-anne8 à 08:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2016

Bonheur

Nous entendîmes le mot Bonheur. L'un de nous dit l'argent, la puissance, la gloire,Les fronts baissés sur son passage,Les portes des palais que seul il peut ouvrir. L'un dit le beau manoir, la pelouse fleurie,Les cris d'enfants dans le jardin,L'épouse qui accueille sur les marches de pierre. L'un dit la gloire littéraire,Le nom qui passe à la postéritéSur une reliure ou au bas d'un tableau. L'autre dit la beauté, la jeunesse éternelle,Les robes somptueuses, les rouges escarpins,Les applaudissements quand le rideau se lève. ... [Lire la suite]
Posté par marie-anne8 à 07:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
30 octobre 2016

Tempus fugit

Horloge sans aiguilles Qu'as-tu fait de ta Vie ? Quelle heure marques-tu Sur ton cadran sans chiffres ? 1974
Posté par marie-anne8 à 08:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2016

Le bal d'Octavie

Depuis quelques jours, lorsque je file, le soir, à la veillée, une voisine vient me voir. Une voisine... hum, comment dire ? Nous habitons en fait la même maison mais nous n’avons que peu de relations. Octavie habite au-dessus de moi, nous évitons soigneusement de nous rencontrer et nous ne nous adressons jamais la parole. Mais nous avons une passion commune : le fil. Octavie est une filandière hors pair et n’a besoin ni de fuseau, ni de rouet. Pourtant, son fil est fin et délicat, imputrescible et d’une solidité à toute épreuve. ... [Lire la suite]
Posté par marie-anne8 à 08:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :