Une drôle d'histoire, que celle des noms.

Savez-vous qui a donné leur nom aux animaux ? C'est le premier homme, Adam. Quand le Bon Dieu l'a créé, le sixième jour, il lui a présenté les animaux l'un après l'autre et Adam leur a donné un nom. Dieu a montré un animal avec des poils, des griffes, une queue et des yeux qui changent à la lumière ; Adam a dit : « chat » et le Bon Dieu a marqué dans son grand livre : « chat ». Le suivant était un animal qui tirait la langue et tendait la patte en remuant la queue ; Adam a dit : « chien » et le Bon Dieu a marqué dans son grand livre : « chien ». Et puis est arrivé un grand oiseau avec une longue queue qui faisait une roue au-dessus de sa tête. Mais le temps c'était détraqué et il menaçait de pleuvoir. Avant qu'Adam ait pu dire le nom de l'animal, le vent s'est mis à souffler et a fait craquer un pin . Vous parlez d'un bruit ! Adam a sursauté et oublié l'oiseau. Le Bon Dieu, qui était pas mal fier de cette bestiole, lui dit : « C'est quoi ? ». Adam croit qu'il parle du bruit et répond : « Pan ! » ; le Bon Dieu trouve que c'est un peu court pour un si bel oiseau. Il écrit dans son grand livre : « paon », avec un « o » pour que ça soit plus joli, et ils passent au cheval. Mais ce n'était pas le nom du paon ! Aussi, depuis cette époque lointaine, dès que le temps se met à la pluie et que l'orage menace, le paon nous rappelle l'erreur d'Adam en nous criant : « Léon, Léon ». Parce que son vrai nom, c'est Léon.

Et le canard ? Vous croyez qu'il s'appelle canard. Mais non. Un jour, je rencontre un canard qui me laisse approcher de lui. Je lui dis :

- Bonjour, t'es qui, toi ?

- Mec. Mecmec.

- Ah bon, tu t'appelles Mec ?

- Mec. Mecmecmec. »

Il me l'a répété jusqu'à ce que je le prononce correctement, puis il a fait demi-tour, a posé un petit caca et est parti. Si vous rencontrez un canard, pour éviter de le vexer, appelez-le par son nom. Il vous corrigera peut-être mais il vous en saura gré.